1- Mesures diététiques et alimentation

Les nausées et vomissements sont une réaction naturelle de l’organisme. Ces symptômes, le plus souvent passagers et bénins, demeurent très désagréables. Parfois, en suivant des mesures diététiques simples et une alimentation spécifique, les symptômes s’estompent très rapidement.

Voici quelques conseils qui vous aideront à limiter leur survenue.

 

  • Priorité à l’hydratation et à une alimentation fractionnée

    Il est préférable de ne pas manger immédiatement après avoir vomi, l’estomac étant encore un peu sensible. Pour vous rafraîchir, vous pouvez avaler un peu d’eau ou une eau citronnée très fraîche à toute petite gorgée, ou encore vous brosser les dents. Pour les enfants et les sujets âgés, il est primordial d’assurer une hydratation correcte avec la prise régulière et en petite quantité de boissons à base d’électrolytes (solutions de réhydratation orale). L’alimentation devra également être introduite en petite quantité et les repas devront être fractionnés (plus nombreux, avec de plus petites quantités par prise).

    Pour en savoir plus sur les signes de déshydratation cliquez ici.

 

  •  Alimentation spécifique

    Sont à privilégiés les féculents tels que le riz blanc (et tout particulièrement son eau de cuisson riche en amidon), les pâtes, le pain ou encore les biscottes, qui peuvent aussi couper cette sensation de nausée malgré leur aspect sec et farineux. Poisson blanc cuit à l’eau ou à la vapeur, viande grillée, carottes, compote, bananes mûres, sont aussi recommandés. Il est également conseillé d’éviter les aliments gras et épicés (qui alourdissent la sphère digestive déjà dérangée) ainsi que l’alcool, le café ou le tabac.

Smiley Le Saviez-vous

Le saviez-vous ?

Emétophobie désigne la peur (réelle ou irrationnelle) de vomir.

2- Quand consulter ?

Il est essentiel de se poser les bonnes questions pour savoir si l’on doit consulter un médecin ou non.

Une consultation médicale est nécessaire si les nausées et vomissements s’accompagnent des symptômes suivants :

  • fièvre
  • douleurs violentes
  • vertiges
  • malaise
  • perte de conscience
  • soif intense
  • gêne à la lumière
  • présence de sang dans les vomissements
  • vomissements suite à un traumatisme crânien

Pour les enfants et les personnes âgées, il est essentiel de surveiller leur hydratation (pour en savoir plus sur les signes de déshydratation, cliquez ici).
Tout enfant de moins de 6 ans qui souffre de nausées et vomissements avec ou sans fièvre doit être vu par un médecin.
Pour les plus de 6 ans (même en l’absence de fièvre), toute nausée ou tout vomissement qui dure plus de 2 jours, doit amener à consulter un médecin.

Smiley Le Saviez-vous

Le saviez-vous ?

Les vomissements peuvent être le symptôme d’une maladie infectieuse telle qu’otite, méningite ou infection urinaire.